Réaliser un investissement locatif

Investissement locatif, quel type de bien choisir ?


Cette fois c’est décidé. Face aux faibles rendements de votre livret d’épargne et de votre assurance-vie, vous avez choisi de vous lancer dans l’investissement locatif. Mais quel bien immobilier acheter pour le louer ?


Un studio pour ne pas trop dépenser


Les petites surfaces, comme les studios, nécessitent un investissement de départ moins important que les appartements plus grands. Dans des villes comme Grenoble, Le Mans ou Toulouse, il est possible de trouver des studios à 50 000 euros.

Ces appartements aux loyers abordables sont très prisés des étudiants et des jeunes actifs. Dans de nombreuses communes, la demande est supérieure à l’offre. Pour assurer la rentabilité de votre placement et éviter le risque de vacance locative, privilégiez un studio situé proche des transports, soit en centre-ville, soit à proximité de la fac.

Vous avez trouvé le bien idéal pour vous constituer un patrimoine mais vous ne disposez pas du budget suffisant ? N’hésitez pas à prendre contact avec un courtier ou votre banquier. Contrairement aux autres placements, il est possible d’investir dans l’immobilier à crédit. Les revenus fonciers diminuent votre effort financier en couvrant vos principales charges (crédit, charges de copropriété, taxe foncière…).


Du neuf pour défiscaliser


Faire un investissement locatif dans le neuf est l’occasion de bénéficier de l’une des nombreuses niches fiscales immobilières.
Jusqu’au 31 décembre 2022, investir dans un appartement concerné par la loi Pinel ouvre droit à une réduction d’impôt correspondant à 21 % de la valeur du bien sur 12 ans. Pour être éligible, votre achat doit se trouver dans une zone en tension, répondre aux dernières normes de constructions et votre loyer respecter les plafonds fixés par la loi. Trois arguments qui devraient vous aider à trouver rapidement preneur. Pour vous faire une idée, voici des exemples d’appartements neufs proposés à Nantes.
Avec la loi Censi-Bouvard, vous pouvez profiter d’une réduction d’impôt de 11 % sur 9 ans. Vous devez pour cela opter pour la location meublée dans une résidence de services pour personnes âgées, handicapées ou étudiants. La gestion de ce type de logement est souvent déléguée à une société spécialisée. Un vrai plus pour ceux qui ont peu de temps à consacrer à leur investissement.


Un logement occupé pour améliorer sa rentabilité


Dans les vitrines des agences immobilières, ce sont les annonces les moins chères au mètre carré : les logements occupés. Cédés par leur propriétaire alors que le bail du locataire est en cours, ils n’intéressent pas les acquéreurs à la recherche d’une résidence principale.
Mais pour les investisseurs, c’est une bonne affaire. Ils dégagent un rendement locatif net supérieur grâce à leur petit prix à l’achat. Ils rassurent également les organismes de prêt : l’occupant est déjà présent et la rentabilité du bien connue.


Un parking pour les petits budgets


Vous ne souhaitez pas souscrire un crédit immobilier et votre capital est limité ? Pourquoi ne pas choisir un parking ? En centre-ville, le stationnement est rare et les immeubles anciens ne comprennent pas de parking sous-terrain. En investissant 15 000 euros dans un box à Montpellier ou 10 000 euros dans une place de parking à Lille, vous vous assurez le versement d’un loyer mensuel compris entre 50 et 100 euros. Vos charges seront-elles limitées à quelques dizaines d’euros mensuels pour les charges de copropriété et la taxe foncière.

Astero, l’agence nouvelle génération

Service complet & efficace

Prix fixe de 4 990€, au succès.

Partager :

Les articles les plus consultés :

Téléchargez notre guide du Vendeur

Que vous souhaitiez vendre seul(e) ou accompagné(e) par une agence, découvrez les différentes étapes et délais de la vente de votre bien.